Introduction

Joomla!, c’est comme la vie !

Ce projet Open Source est sans cesse en mouvement. Il est surprenant, il fait parfois l’objet de rudes débats, et son rythme de développement est variable. Quoi qu’il en soit, voilà plus de deux ans que son succès ne se dément pas auprès de ses millions d’utilisateurs tout autour de la planète. Au départ, il y avait la version stable et appréciée 1.0.x. Mais depuis deux ans, les développeurs travaillent à la nouvelle version Joomla! 1.5, la peaufi nant, lissant, rabotant, revenant en arrière, enrichissant et améliorant encore.

Deux années passionnantes se sont écoulées depuis la création de Joomla! en 2005. L’équipe Joomla! s’est structurée et renforcée. La lignée Joomla! 1.0.0 est allée jusqu’à la version 1.0.14. Dorénavant, tous les efforts sont concentrés sur la version 1.5.

Et les utilisateurs ont accompagné le mouvement. La plupart d’entre eux avait déjà fait migrer vers Joomla! un ou plusieurs sites Web conçus à l’origine avec Mambo. De nombreux utilisateurs sont venus les rejoindre au cours des deux ans passés, sans compter tous ceux qui ne connaissent pas
encore ce système.

Joomla! est le système de gestion de contenu (SGC) Web Open Source le plus répandu au monde. À l’automne 2006, soit un an après le début du projet, les développeurs pouvaient se targuer d’environ 5 millions d’installations sur des serveurs à accès public, tous niveaux de fréquentation confondus. On pouvait compter 45 000 développeurs inscrits travaillant sur 1 100 projets pour enrichir Joomla!. Le forum de discussions de joomla.org comptait 450 000 interventions par 50 000 utilisateurs.

Un an plus tard, soit en décembre 2007, voici les chiffres :

  • plus de 20 millions d’installations ;
  • 28 membres dont 16 dans l'équipe centrale ;
  • plus de 2 000 projets d’extension et d’enrichissement pour Joomla! ;
  • les forums de discussion Joomla! contiennent plus de 1 millions d’interventions par plus de 100 000 utilisateurs.

Cela représente plus de 100 % d’augmentation en un an !

Les sites Web pouvant être créés avec cet outil vont de la page personnelle au site de commerce électronique professionnel. Dans ce livre, je vais vous montrer comment s’explique la réussite de Joomla! et comment vous pouvez l’exploiter avec succès à votre tour.

La première édition, qui concernait Joomla! 1.0, avait été écrite dans le petit village de Ausleben en Saxe (Allemagne orientale). Il n’y avait pas de connexion ADSL (toujours pas d’ailleurs), encore moins de points d’accès WiFi public, pas de UMTS et aucune multinationale. Bref, le calme absolu. Le livre que vous tenez entre les mains a été écrit à Fitou dans le Roussillon. Plus aucun problème pour avoir un accès ADSL et un point d’accès public WiFi. Il est devenu indispensable de pouvoir être connecté au Web en permanence. Cela accélère la vie quotidienne (même si ce n’est pas toujours un gage de sérénité). En tout cas, de nombreuses choses deviennent plus simples, surtout la gestion des données personnelles d’un individu sans cesse en déplacement. Il fallait continuellement synchroniser les données d’un ordinateur à l’autre, ce qui prenait du temps et provoquait des erreurs.

Qui suis-je ?

Je me nomme Hagen Graf, j’ai 43 ans, et j’habite à Fitou. J’ai une femme adorable et quatre fi lles. J’anime un blog personnel depuis août 2004.

Mes activités se répartissent entre l’enseignement, le conseil, l’écoute, les tests, la programmation, l’étude de structures, la création d’applications, les questionnements et encore les tests. Je suis perpétuellement à la recherche de la meilleure description de mon travail. Les deux termes qui me semblent les plus appropriés dorénavant sont « Exploitant de connaissances » et « Consultant en développement ».

La plupart de ces activités peuvent être effectuées en ligne, à distance. Mais il m’arrive aussi d’être en déplacement : visite de clients dans différents pays, autres langues, autres cultures, longs trajets en voiture, en car ou en train. Des temps de réaction admis très courts pour répondre aux messages des clients. Cette manière de travailler a d’importantes répercussions sur ce que l’on appelle traditionnellement le bureau.

Voilà encore cinq ans, toutes les données critiques étaient rassemblées sur votre PC localement. De nos jours, une foule de fournisseurs d’accès et de services vous proposent un espace disque quasi infi ni sur Internet. Les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) investissent en équipements et la bande passante ne cesse de croître. Les particuliers achètent dorénavant plus d’ordinateurs portables que d’ordinateurs de bureau. La même tendance se constate dans le monde de l’entreprise et la pénétration du marché par les équipements mobiles reliés à Internet ne cesse de se confi rmer.

Il m’arrive souvent de travailler en plusieurs endroits sur des machines différentes. Un jour chez moi, le lendemain ailleurs. Le poste de travail depuis lequel j’accède à mes données devient de plus en plus interchangeable. Il me suffi t de disposer d’une connexion stable et bon marché à Internet via un réseau WiFi, un téléphone UMTS ou une parabole, un navigateur, un écran confortable, un bon clavier, une souris et, évidemment, de l’électricité. Toutes ces possibilités vous obligent plus que jamais à avoir une idée précise de votre projet !

De n’importe où sur Terre, vous accédez à votre capital de messages, d’images et autres documents. Dorénavant, votre bureau se situe là où vous vous trouvez en ce moment.

Comment travaillez-vous ?

Je ne peux évidemment pas deviner comment vous travaillez, mais la plupart des personnes que j’ai pu rencontrer fonctionnent un peu comme décrit plus haut. Certains salariés en entreprise aimeraient adopter une autre façon de faire, mais les règles en vigueur dans l’entre prise le leur interdisent. Le niveau d’expérience en informatique est lui aussi assez constant. La plupart ont utilisé un vieux PC sous Windows à l’école ou à l’université. Puis sur le terrain ils ont appris les dures réalités des applications bureautiques, les pertes de données, le manque de place sur le disque, les problèmes de confi guration et d’impression qui s’en suivent. Les merveilleuses imbrications de toutes ces choses sont rendues plus complexes avec l’arrivée de la nouvelle approche orientée utilisateur du Web 2.0. Si vous n’êtes pas passionné au point de vous réveiller la nuit pour modifi er une option du système d’exploitation ou pour trier avec soin vos photos et vos fi chiers de musique, vous êtes sans doute comme moi, juste très satisfait de constater que vos appareils et vos programmes fonctionnent comme prévu. Ce qui vous intéresse est de pouvoir accéder à Internet et à vos données personnelles en toute sérénité. La possibilité de rester en permanence opérationnel est encore plus importante si vous utilisez un ordinateur depuis votre domicile. Votre employeur économise de la surface de location de bureau, mais vous gagnez de la souplesse d’organisation. Qu’un logiciel ou qu’un matériel se mette en défaut, et cette idylle devient vite un cauchemar.

Quelles sont les évolutions logicielles et matérielles ?

Pour permettre d’accéder à cette nouvelle manière de travailler, il faut bien sûr que les logiciels appropriés soient disponibles : des applications fonctionnant via un navigateur comme la messagerie, le commerce électronique, l’agenda de groupe, la gestion documentaire, les forums, les sites de rencontres et de vente aux enchères, et bien sûr les nouvelles plates-formes de mise en réseau du Web 2.0, sont de plus en plus performantes, fi ables et simples à utiliser.

Le terme à la mode de nos jours est « Web 2.0 ». Quand on songe à la montée en puissance des mondes virtuels et des nouvelles manières de naviguer dans les informations, on pourrait songer à passer directement à la version 3.0. Pensez simplement aux cartes Google Maps, aux systèmes de navigation, aux passerelles entre monde réel et mondes virtuels, au stockage de photos sur des sites comme flickr.com ou aux annuaires de liens du type del.ico.us. Vous trouvez tout ce qui peut intéresser un homme sur digg.com et accroître votre réseau d’amis et de connaissances, comme tout homme moderne qui se respecte, sur des réseaux sociaux comme facebook.com ou copainsdavant.com. Vous pouvez même faire savoir si vous êtes connecté ou non grâce à des sites tels que twitter.com. Voilà plus de dix ans, un chanteur très célèbre en Allemagne, Udo Lindenberg, que l’on ne peut soupçonner d’avoir été infl uencé par Internet, avait écrit une chanson intitulée « Je jure » dont un passage disait à peu près ceci :

« ... parfois je suis clochard, et parfois un grand homme. Je côtoie des présidents et des vagabonds, mais qui donc est vraiment proche de moi ? La vérité ne se montre que quand nous sommes ensemble... ».

Tous les rôles que l’on endosse, tous les contacts que l’on noue, cette capacité d’ »être ensemble » et même cette « vérité » pénètrent de plus en plus le monde virtuel et s’imbriquent dans les réseaux.

En effet, les services cités plus haut peuvent entrer en interaction via des interfaces et être intégrés à votre site Web. Vous pouvez par exemple imaginer des annonces immobilières avec une indication cartographique. Sur un site tel que Twitter, les possibilités d’accès à des interfaces multiples ont encore plus d’importance que le site Web.

De nos jours, les téléphones portables se combinent aux assistants personnels, lecteurs MP3 et appareils photos. Et le marché s’est encore accéléré avec l’apparition du iPhone. Dorénavant, vous pouvez surfer sur le Web depuis votre mobile, remplir un formulaire puis le valider, envoyer et recevoir des courriels, prendre des photos et les transmettre, écouter de la musique et bien d’autres choses.

Les PC de bureau se miniaturisent et les ordinateurs portables deviennent de plus en plus courants. Les nouvelles tendances concernent les communications sans fi l, la poursuite de miniaturisation des composants, le stockage sans partie mécanique (mémoire fl ash) et enfi n l’augmentation de durée de vie et d’autonomie des batteries.

Quelles conséquences pour votre site Web ?

Dans le monde actuel, toute société, institution ou association se doit d’offrir un site Web agréable et polyvalent. Un site moderne, administrable via un simple navigateur, capable de remplacer votre armoire d’archives et votre carnet d’adresses, un site accessible depuis les nombreux types de terminaux et qui soit facile à enrichir.

Votre site Web est votre vitrine. Vous y indiquez aux autres ce que vous ou votre société peut proposer. C’est le lieu disponible 24 heures sur 24, tous les jours de l’année pour répondre aux besoins de vos clients. Pendant son développement, votre site Web peut se comparer à un port dans lequel aborder les applications et les données les plus diverses, vous concernant ou concernant votre société. Votre site Web devra donc prévoir des interfaces pour qu’il puisse être exploité à partir d’autres applications.

Jusqu’à récemment, construire un tel site supposait un travail considérable. Même s’il n’était pas obligatoire d’être un spécialiste, un minimum de ténacité combiné à un intérêt pour ce domaine était indispensable pour obtenir un résultat probant. Vous deviez rédiger des pages HTML statiques dans un éditeur HTML puis les transférer par FTP sur le serveur. La moindre possibilité d’interaction (livre d’or, forum, etc.) supposait d’apprendre un langage de programmation. Beaucoup de candidats ont de ce fait et pour des raisons tout à fait valables préféré ne pas se lancer dans pareille aventure et ont fait appel à une agence de communication ou bien ont relégué le projet aux oubliettes.

Mais la solution existe dorénavant, puisque le livre que vous tenez entre vos mains va être votre guide de voyage dans le monde d’un des meilleurs logiciels de gestion de contenus du monde : Joomla!

De quoi parle ce livre ?

Ce livre est bien sûr consacré à Joomla! et à la manière de l’exploiter. C’est un outil très polyvalent, et vous pourrez l’exploiter dans des contextes très divers pour l’adapter à vos attentes. Pour vous offrir une entrée en matière agréable, j’ai mis en place la structure suivante pour ce livre :

  • Le Chapitre 1 rappelle les concepts et conventions qui vous seront utiles dans votre découverte de Joomla!.
  • Le Chapitre 2 présente l’installation de Joomla! dans différents environnements d’exploi tation.
  • Le Chapitre 3 passe en revue les données d’exemples installées en même temps que Joomla!.
  • Les Chapitres 4 à 11 se consacrent à l’exploitation de la partie administration, à la confi guration et la gestion des contenus.
  • Le Chapitre 12 présente quelques possibilités d’extension de Joomla!.
  • Le Chapitre 13 montre comment concevoir un site Web et créer ses propres modèles (templates).
  • Le Chapitre 14 a été écrit par ma collègue Angie Radtke, une experte dans le domaine de l’accessibilité de Joomla!. Elle a créé avec Robert Deutz le modèle d’accessibilité nommé Beez.
  • Au Chapitre 15 vous apprenez comment créer vos propres extensions.
  • Le Chapitre 16 propose un exemple concret de création d’un site Web avec Joomla!, de l’idée initiale à la mise en service.
  • Le Chapitre 17 présente deux templates (modèles) qui sont fournis sur le CD-ROM livré avec l’ouvrage et que vous pourrez utiliser pour votre site Web.
  • L'Annexe donne des détails intéressants au sujet des mises à jour, de la sécurité et d’autres points à ne pas négliger.

Que signifi e Joomla! ?

Joomla! est tiré du mot swahili « Jumla » qui signifi e « tous ensemble ». En septembre 2007, j’ai reçu un courriel d’un lecteur qui m’a précisé que le terme provenait en fait de l’arabe et a été repris en swahili.

Joomla! est le logiciel qui est issu d’une querelle de fond entre la fondation Mambo créée en août 2005 et ses développeurs d’alors.

Joomla! est un descendant du très réputé logiciel Mambo et offre les mêmes fonctions : créer et administrer en toute simplicité un site Internet via un navigateur Web.

Joomla! se présente comme un logiciel sophistiqué de gestion de contenus CMS (Content Management System). C’est effectivement un des plus performants logiciels CMS du monde du logiciel libre Open Source. Il a été adopté par des milliers de gens pour construire leur site personnel, tout autant que par de très grandes entreprises. Il est simple à installer, à administrer et son fonctionnement est très fi able.

Ce que vous saurez après avoir lu ce livre

Même si vous êtes débutant en informatique, vous saurez mettre en place votre site Web et le gérer via un navigateur.

Si vous connaissez un peu le HTML, CSS et la retouche d’images, vous pourrez également concevoir vos propres modèles.

Si vous êtes rompu aux principes du langage PHP et en avez un minimum d’expérience, vous pourrez créer vos propres composants, modules et plugins (alias mambots).

Des questions ?

Si vous avez la moindre question après avoir lu ce livre, commencez par visiter le site Web de référence de Joomla! en France :
www.joomla.fr

Vous pouvez aussi me faire part de vos remarques en m’écrivant à hagen@cocoate.com ! Même si la réponse tardera sans doute à venir. :-)

Le site Web du livre

Vous trouverez également quelques compléments (en allemand bien sûr, mais aussi en anglais et certainement bientôt en français) sur le site compagnon du livre à l’adresse http://joomla.addison-wesley.de.